Elevage

 

 

Suite de : Beaucoup de chiens, peu d’humains

Mais il y a plus : et pour le comprendre, il faut en revenir aux premiers contacts entre nos deux espèces. Une majorité de loups a toujours refusé quelques rapprochements que ce soit avec nous. Au contraire, une minorité a recherché ce contact, choisissant protection et alimentation plus facile, en échange d’une relative perte d’indépendance. Résumons : d’un côté des individus libres et sauvages ; de l’autre, des animaux qui ont accepté de perdre une partie de leur liberté et de leur sauvagerie, pour choisir notre compagnie.

StMartinLaPlaine 191

Maintenant, observons la situation de chiens dans un élevage industriel : voilà des animaux privés de liberté et privés de notre compagnie continue ! Une situation, à l’évidence, « contre nature » ! On peut avancer, sans exagérer, que les animaux mis dans une telle situation ont en quelque sorte « perdu sur tous les tableaux ».

Voilà qui explique, mieux que longs discours, pourquoi les animaux des élevages industriels montrent de façon presque systématique des comportements profondément marqués par le stress, et souvent à la limite de l’hystérie.

Le bruit d’une feuille qui tombe et voilà toute la meute qui entre en hurlements frénétiques, désordonnés, hystériques ! Reconnaissons-le honnêtement : à une situation qui n’existe pas dans la nature, les animaux réagissent par des comportements qui n’existent pas dans la nature ! Des comportements qui ne peuvent que nuire à leur équilibre psychique, voire à leur bien-être physique.

Quant aux amateurs de chats, qu’ils soient sans illusions : la démonstration que nous venons de faire pour l’espèce canine s’étendrait sans la moindre difficulté au monde des félins. Pour les vrais connaisseurs, cette proposition est à ce point évidente, qu’il n’est sans doute pas nécessaire d’insister plus avant.

Capture d’écran 2014-12-10 à 13.44.51

Lire la suite : Question peu correcte

Extrait de notre Formation élevage

Page parente : Pourquoi faudrait-il encourager et favoriser les petits élevages familiaux (et pourquoi est-ce le contraire qui se produit le plus souvent) ?

Vous avez aimé ce cours ? Testez-en d’autres gratuitement à partir d’ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

All entries, chronologically...